Vers l'autonomie légumière

La Mai­son Arriù sera-t-elle un jour auto­nome en fruits et légumes ? C’est en tout cas l’objectif ! On a démar­ré cet ambi­tieux pro­jet pota­ger dans deux car­rés exis­tants et sur quelques mètres car­rés de jar­din au détri­ment de grandes herbes, peut-être un peu trop folles. Les car­rés dis­pa­raî­tront pour cause de trans­fert de pota­ger à l’autre bout du jar­din l’an pro­chain, mais d’ici là, opé­ra­tion cucur­bi­ta­cées et sola­na­cées !

Plantes potagères germées

Les graines ont ger­mé avec suc­cès : courges, melons, soja…

Graines et jeunes plants, binette et plan­toir : on est parés (les enfants plus que qui­conque) pour se lan­cer. Au pro­gramme : soja eda­mame, courge, concombre, tomate, basi­lic, melon, cibou­lette, auber­gine, poi­vron, fraise et fram­boise aux­quels s’ajoutent un vigou­reux thym déjà occu­pant des lieux et quelques pieds de vigne un peu patraques.

Au terme de la sai­son, on aura essuyé les plâtres de notre petite entre­prise cultu­rale et récol­té une dizaine de kilos d’une pro­duc­tion par­fois erra­tique mais sou­vent satis­fai­sante. Dans l’ensemble, c’est plu­tôt une chouette ten­ta­tive avec de bonne sur­prises mais, pour être hon­nêtes, on ne va pas cacher qu’il y a eu des ratés. Notam­ment le fias­co des melons : on a fait chou blanc… La faute à notre inex­pé­rience et à la spec­ta­cu­laire vora­ci­té de la gent gas­té­ro­pode. Bor­del, est-ce pos­sible qu’il y ait autant d’escargots et de limaces dans ce jar­din ??

Légumes de notre potager

Récolte de légumes de début sep­tembre. Pas désho­no­rante !

Mal­gré la lec­ture assi­due de bou­quins pas­sion­nants sur le maraî­chage et la per­ma­cul­ture (voir plus bas), de fure­tage sur des sites divers, de vision­nage de vidéos, mal­gré la ren­contre avec des per­ma­cul­teurs récem­ment ins­tal­lés (la Ferme fan­tas­tique et les Jar­dins naïfs), il semble qu’il faille tou­jours se plan­ter un peu pour réus­sir (les plus grosses conne­ries étant évi­tées tout de même). Ce qui nous va bien. Enfin, on dit ça parce qu’on ne s’est pas réveillés ce matin pour consta­ter que la moi­tié de nos plants avaient été gri­gno­tés 🙂

La sai­son arrive pro­chai­ne­ment à son terme et nous n’avons pas beau­coup pré­pa­rés l’automne et l’hiver (oups). Trois ou quatre pieds de blettes iront peu­pler le nou­veau pota­ger que l’on ins­tal­le­ra dans les semaines à venir. L’an pro­chain, on essaie­ra de décu­pler la pro­duc­tion, ou au moins de l’augmenter très net­te­ment. On n’a pas tenu les comptes de nos récoltes ; on ten­te­ra de le faire en 2018. Nou­veaux invi­tés pres­sen­tis dans le jar­din : poi­rier, figuier, kiwaï, pois gour­mand, radis, oignon, ail, épi­nard, carotte, salade, pas­tèque et cour­gette.

On s’arrête ici, faut qu’on y aille : on a de la terre à char­rier…

Dig it.

 

Sources d’info : elles sont infi­nies en matière de jar­di­nage, de pota­ger, de maraî­chage et de per­ma­cul­ture. Loin d’avoir fait le tour, on a lu notam­ment :

  • Per­ma­cul­ture : gué­rir la terre, nour­rir les hommes. Per­rine et Charles Hervé-Gruyer, Actes Sud.
  • Mon petit jar­din en per­ma­cul­ture. Durable, esthé­tique et pro­duc­tif. Joseph Chauf­frey. Terre vivante.
  • Plantes com­pagnes au pota­ger bio : le guide des cultures asso­ciées. Jean-Paul Tho­rez. Terre vivante.
  • La news­let­ter de Per­ma­cul­ture desi­gn
  • Les infos et le MOOC concep­tion en per­ma­cul­ture de l’Uni­ver­si­té des coli­bris.