Une sélection de cadeaux de Noël inspirée (Part II)

Une sélection de cadeaux de Noël inspirée (Part II)

La course aux préparatifs des fêtes de fin d’année se termine pour la plupart d’entre nous. Mais je crois que ce qui nous plaît dans cette petite sélection made in Maison Arriù (pour voir la première partie c’est ici), c’est qu’elle nous permet de mettre en avant des œuvres et des artisans dont la beauté, la finesse et la justesse sont intemporelles.

Des idées à conserver dans un coin de la tête, à (re)découvrir aujourd’hui, ou l’année prochaine, avec le même bonheur et sourire en coin (coin).

6. This Book is a Planetarium…and other extraordinary pop-up contraptions : un livre-objet de Kelli Anderson

Un livre de la collection « books that become other things ».

Kelli Anderson est une artiste et designer basée à Brooklyn. En n’utilisant que ses mains et du papier, et une bonne dose de créativité et d’ingéniosité, elle parvient à explorer avec poésie les merveilles qui se cachent derrière des objets du quotidien.

Dans ce livre interactif, chaque page révèle un objet familier simplifié et réalisé en papier tout en étant parfaitement fonctionnel : un planetarium permettant de projeter et d’observer des constellations, un instrument de musique, un spirographe, un calendrier perpétuel, un encrypteur-décodeur de messages ainsi qu’un haut-parleur amplificateur pour smartphones.

En réduisant ces objets à une forme rudimentaire en papier, Kelli Anderson montre que l’on peut accomplir beaucoup avec peu de moyens…

Et en plus, leur design est à tomber !

Kelli Anderson is « into lo-fi stuff, handheld revelations ». She likes « simple things that don't behave as expected ».

Prix : $37

Se l’offrir : http://kellianderson.com/books/planetarium.html

 

Découvrez aussi « This book is a camera » du même auteur :

un livre pop-up qui devient un appareil photo. Le livre prouve comment de simples feuilles de papier plié peuvent utiliser les propriétés intrinsèques de la lumière afin de réaliser une véritable photographie. Le livre contient également un sac étanche à la lumière, 5 films et des instructions pour le développement.

Prix : $27

Se l’offrir : http://kellianderson.com/books/thecamera.html

7. Une photographie de Mathieu Détaint

Le voyage est au cœur de l’œuvre de Mathieu Détaint.

En choisissant l’imprégnation comme axe moteur de son travail de prise de vue, Mathieu Détaint interroge sa perception de l’instantané : quelle vision pour quelle restitution ?

Au-delà de nos perceptions convenues, elles révèlent des ambiances souvent abstraites, parfois même très déconstruites jusqu’à n’être qu’un enchevêtrement de couleurs et de lumières mouvantes.

Ainsi, lorsqu’elles détruisent sciemment la représentation des éléments qui nous entourent, les photos construisent d’autres histoires, d’autres lieux, à chaque regard renouvelé.

Tirages en série limitée, numérotés et signés.

Prix : photographie à partir de 300€ pour un format 40×60 (autres tailles disponibles selon les tirages : 50×75, 60×90 et 80×120). 

Se l’offrir : contacter Maison Arriù

8. Un billet pour le Port Eliot festival

Port Eliot est un festival un peu à part. Plus qu’un festival, c’est une véritable ode à la musique, à la poésie, à l’imagination, une célébration des idées, de la nature, de la cuisine, de la mode, des fleurs, du rire et de l’exploration, bref de tout ce qu’il y a de beau et de joyeux dans ce monde !

Les journées alternent baignades dans l’estuaire, picnics, concerts de rock, canoë sur la rivière, un concert intime dans l’église, un atelier de cuisine, et se terminent aux sons des Djs tard dans la nuit.

Une aventure humaine à la fois sensible et loufoque, libre et joyeuse.

Du 25 au 28 juillet 2019 à St Germans, en Cornouailles.

It’s like falling from the sky into a magic garden where you will be constantly surprised and delighted; where you can drink, dance, discuss, dress up, camp, explore, get lost, fall asleep under the stars to the sound of Andrew Weatherall, and wake up to the ringing of church bells.

Prix : £171,60 camping inclus du jeudi au lundi.

Tarif famille 2 adultes et 2 enfants de moins de 13 ans : £478,40

Se l’offrir : https://porteliotfestival.com/buy-tickets/

Photos © Port Eliot Festival

9.  » Comment vivre avec les autres sans être chef et sans être esclave ? » de Yona Friedman

Yona Friedman est un architecte et sociologue d’origine hongroise.

Il développe depuis le milieu du 20e siècle le concept « d’architecture mobile », fondement d’une théorie universelle selon laquelle habitat et urbanisme doivent être pensés directement par leurs utilisateurs, et adopter une attitude responsable vis-à-vis de l’environnement.

Dans les années 70 paraissent des manuels d’architecture et petits livres illustrés accessibles à tous, dont l’objectif est de nous amener à réfléchir, à reconsidérer notre place d’homme-habitant dans un écosystème, nous inspirer pour mieux vivre ensemble. 

Une incitation aux pratiques collaboratives, au jeu et au don pour tendre vers une harmonie sociale. Des idées criantes d’actualité, et qui permettraient même d’envisager des utopies réalisables pour aujourd’hui…

Nous vivons avec plus d’objets que nous ne pouvons en utiliser ; nous cohabitons avec plus d’individus que nous sommes en mesure de supporter. En relisant ce livre 40 ans après sa première publication chez Jean-Jacques Pauvert en 1974, je suis surpris par son actualité et surpris par ma naïveté d’il y a 40 ans. Mais je crois qu’il est nécessaire d’écrire des livres naïfs ! Comme il est nécessaire que les enfants écrivent naïvement des livres. C’est la naïveté de leur découverte du monde qui est nécessaire. La naïveté n’est jamais exempte d’erreurs, mais elle n’est jamais mensongère délibérément.

Prix : 7€

Se l’offrir : https://www.placedeslibraires.fr/

Nous vous conseillons aussi :

« Comment habiter la Terre », « Utopies réalisables », « Vous avez un chien : c’est lui qui vous a choisi(e) », « L’Humain expliqué aux extraterrestres »…

Se les offrir TOUS : https://www.placedeslibraires.fr/

10. « Howl » d’Allen Ginsberg : le poème et le film

Howl, ce long poème d’Allen Ginsberg (1926-1997), composé sous l’influence de Jack Kerouac et de William Burroughs, fut lu en public pour la première fois le 7 octobre 1955 à la Six Gallery de San Francisco, avant d’être publié en 1956.

Howl devient le poème-manifeste de la Beat Generation, au même rang que Sur la route de Kerouac (1950) ou Le Festin Nu de Burroughs (1959). C’est un cri passionné halluciné et jubilatoire lancé par son auteur à l’Amérique matérialiste et conformiste des années 1950. Phrases distendues, prose spontanée et libre, annonciatrices d’un nouveau langage initié par les auteurs de la Beat Generation.

Howl a fait l’objet d’un film biographique en 2010, Howl, de Rob Epstein et Jeffrey Friedman, où Allen Ginsberg est incarné à l’écran par l’acteur James Franco.

Ce film relate la saga judiciaire qui entoura le poème : en 1957, Lawrence Ferlinghetti fut poursuivi pour avoir publié et vendu Howl dans sa librairie de City Lights Press, mais fut acquitté lors du procès pour obscénité que lui avait intenté la ville de San Francisco.

Le film fait alterner plusieurs époques et plans de réalité : la jeunesse de Ginsberg, des séquences animées transposant le poème Howl, le déroulement du procès, et un entretien avec Ginsberg des années après le procès.

I saw the best minds of my generation destroyed by madness, starving hysterical naked (...)

Prix : environ 13€ pour le poème en édition bilingue français-anglais, et pour le DVD compter £10 chez nos amis anglais.

Se l’offrir : n’importe quelle super chouette librairie de quartier, ou bien ici pour le poème, et ici pour le film en dvd.

Howl est aussi disponible en roman graphique, reprenant les illustrations et dessins de Drooker, créés pour la partie animée du film.

Disponible ici : http://www.drooker.com/graphic-novels-all/

Et pour les puristes, vous pouvez vous procurer le vinyle de Ginsgberg déclamant Howl en 1959 : disponible pour $47 ici.

Furoshiki : l’art délicat de l’emballage de vos cadeaux par des designers japonais

Vous ai-je déjà parlé du furoshiki et du tenugui ??

Pas de cadeau sans penser emballage design, esthétique et zéro-déchet !

Nous vous proposons de magnifiques tissus fabriqués au Japon, sélectionnés et préparés avec soin par nos petites mains à Maison Arriù.

Différentes gammes de tissus pour une multitude d’usages : décoration murale, serviette de table, foulard, sac à main, emballage cadeau original, etc.

Plus qu’un accessoire, le furoshiki allie une pratique traditionnelle à la créativité des designers japonais. Un raffinement évident quand l’emballage lui-même devient œuvre d’art et cadeau à son tour… Le contenu prend alors autant d’importance que le contenant.

Retrouvez ici notre précédent article sur le même sujet.

wrap - decorate - give : furoshikis and tenuguis are your essential eco-friendly accessories of everyday life!

Prix : à partir de 7€ pour un furoshiki 100% coton mesurant 50x50cm

Se l’offrir : contacter Maison Arriù